Publié par : Goéland | 23 septembre 2009

C’est reparti !!!

Dépêche AFP qui vient de tomber, relevée sur le site de La Croix :

23/09/2009 16:47

STOCKHOLM, 23 sept 2009 (AFP) – Le diocèse de Stockholm avait prévenu le pape du négationnisme de Williamson

L’évêque de Stockholm Anders Arborelius a affirmé mercredi avoir prévenu le Vatican des propos négationnistes tenus par l’évêque Richard Williamson deux mois avant que le pape Benoît XVI ne lève son excommunication.

Le contenu d’un entretien de Richard Williamson à la télévision suédoise « a été envoyé au Vatican en novembre 2008, prévenant qu’une émission avec la négation de l’Holocauste serait diffusée le 21 janvier 2009 », écrit Mgr Arborelius dans un communiqué publié sur le site internet du diocèse de Stockholm.

Lors de cet entretien diffusé par la chaîne publique SVT dans le cadre de l’émission d’investigations Uppdrag Granskning, Richard Williamson dit: « Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz (…) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz ».

Benoît XVI avait levé son excommunication trois jours après la diffusion de ce reportage, le Vatican laissant entendre que le pape n’avait pas eu connaissance de propos négationnistes tenus par Richard Williamson.

« Nous, au diocèse de Stockholm, comme nous le faisons toujours lorsque l’Eglise est concernée, avons relayé au Vatican l’information que nous avions sur FSSPX (la Fraternité intégriste Saint Pie X) et Richard Williamson, y compris ce que nous savions de l’entretien qu’il avait accordé à Uppdrag Granskning », écrit l’évêque Arborelius.

« Je tiens à souligner que le fait de transmettre des informations au Vatican est une simple routine et n’est pas une exception dans ce cas précis », poursuit le prélat.

Richard Williamson est un des quatre prélats dont le pape a accepté de lever l’excommunication le 24 janvier 2009 afin de tenter de mettre fin au schisme intégriste.

D’ici quelques minutes, les sites Internet des média vont reprendre l’info, en déduire allégrement que le Saint-Père, et à sa suite toute l’Eglise, sont négationnistes, antisémites, puisque Benoît XVI SAVAIT, avant de lever les excommunications…

Ils ne comprendront jamais, de toute façon, que les opinions délirantes de Mgr Williamson n’ont rien à voir avec la levée des excommunications.

On peut être catholique et pécheur. Et j’irai même plus loin : tous les catholiques sont des pécheurs – en mettant de côté le Fils du Patron et sa Maman. Certes, ils ne sont pas obligés de raconter des énormités, ni de faire de la provocation bête et méchante… Mais en fait, il semble même qu’il y ait dans l’Eglise un paquet de types ramassés on ne sait où¹, qui ne sont pas des saints ou des modèles pour le monde. C’était même, selon Matthieu Grimpret dans La Révolution de Dieu, un motif de fierté que l’Eglise les accueille ; d’ailleurs, Grimpret a dit des conneries aussi depuis qu’il a écrit ce livre, mais il est toujours dans l’Eglise !

Il faut juste comprendre que le Saint-Père tente de refaire l’unité de l’Eglise – il paraît qu’il fait ça pour obéir à Jésus² – avant qu’il ne soit trop tard. Car l’expérience prouve qu’on a intérêt à faire très vite, lorsqu’il y a un schisme dans l’Eglise. Sinon, 1000 ou 500 (ou ici) ans après, la division dure toujours… Alors on se dit que 20 ans, c’est peut-être déjà trop long, même si tous les lefebvristes ne sont pas des saints !

En gros, tout le monde va s’agiter sans raison…

Bah, prions, Dieu leur enverra peut-être l’Esprit d’Intelligence !


¹ Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 14, 16-24)

Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde. A l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : « Venez, maintenant le repas est prêt. » Mais tous se mirent à s’excuser de la même façon. Le premier lui dit : « J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; je t’en prie, excuse-moi. » Un autre dit : « J’ai acheté cinq paires de boeufs, et je pars les essayer ; je t’en prie, excuse-moi. » Un troisième dit : « Je viens de me marier, et, pour cette raison, je ne peux pas venir ». A son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Plein de colère, le maître de maison dit à son serviteur : « Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux ». Le serviteur revint lui dire : « Maître, ce que tu as ordonné est fait, et il reste de la place ». Le maître dit alors au serviteur : « Va sur les routes et dans les sentiers, et insiste pour faire entrer les gens, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne profitera de mon dîner ». »

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

² Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 17, 20-21)

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. »

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

Publicités

Responses

  1. […] généralisant, on peut être catholique et pécheur. D’ailleurs, tous les catholiques sont des pécheurs. Moi y compris. Par conséquent, j’aimerais mieux éviter qu’on nous jette tous hors de […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :