Publié par : Goéland | 21 octobre 2009

De l’union et de l’Unité

Cette grande nouvelle est apparue hier après-midi, notamment dans La Croix : un grand nombre d’Anglicans s’apprêtent à rejoindre l’Eglise Catholique. On parle quand même de dizaine d’évêques, de centaines de prêtres et de centaines de milliers de fidèles !

Excellente nouvelle, certes attendue depuis quelque temps, mais comme il est bon de se dire que les chrétiens sont capables de s’unir, plutôt que de se diviser encore et toujours !

Quelques petites questions que je me pose quand même…

  • Cela aura-t-il une influence sur les discussions qui s’ouvriront la semaine prochaine avec la Fraternité St Pie X ? Cherche-t-on à leur montrer que l’Eglise souhaite accueillir tous les chrétiens, sans affaiblir son message et sa foi, mais en laissant la porte ouverte à d’autres rites ? Dans ce cas, j’espère qu’ils vont se trouver rassurés par cette nouvelle.
  • Dans quelle mesure peut-on créer des « ordinariats personnels »  (« circonscriptions ecclésiastiques qui regroupent des fidèles et des prêtres non pas sur une base d’abord territoriale, comme les diocèses, mais à partir de leur lien personnel à une tradition particulière) ? Aura-t-on bientôt, par exemple, un évêque Catholique-Anglican pour la France ? Dans ce cas, quels liens auront les catholiques de rite anglican (je ne sais pas si la formulation est bonne, mais faute de mieux, je l’emploie…) avec les autres catholiques, de rite romain ?
  • Et à long terme, si les ordinariats personnels se multiplient, assistera-t-on à la fin des diocèses, qui existent pourtant depuis les premiers temps de l’Eglise ? Dans ce cas, la difficulté va être de faire en sorte que les catholiques de différents rites vivent ensemble, dans une même Eglise, une même Assemblée, au lieu de simplement coexister sur un territoire, en partageant des églises. Il serait merveilleux que les chrétiens appartiennent à une seule Eglise, qui professe la même Foi, et qui reconnaisse l’autorité du successeur de St Pierre (entre autres choses…), mais il serait encore mieux – je crois – que cette Eglise ne soit pas seulement une fédération d’Eglises, chacune ayant ses propres prêtres (mariés ou non…), ses propres diocèses, ses propres rites… Bref, plus que l’union des chrétiens dans l’Eglise, il faut l’Unité des chrétiens dans l’Eglise :
    Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. (Jn, XVII, 20-21)
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :