Publié par : Goéland | 30 juin 2010

Réflexion post-ordination…

Il doit être encore plus dur pour un prêtre que pour un laïc de croire en la présence réelle du Christ dans l’hostie qu’il a consacrée.

Grâce à une simple imposition des mains, il est devenu prêtre. Grâce à une simple parole, il rend le Christ présent dans ses mains…

Pour un laïc lambda, le prêtre est au-dessus, il est consacré. Donc les paroles qu’il prononce sont « efficaces », et il croit que le Christ devient réellement présent.

Mais lui, pauvre petit prêtre qui connaît sa faiblesse, quel acte de foi merveilleux il doit poser pour croire que, à cause de ses actes, de ses paroles, le Christ vient parmi nous !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :