Publié par : Goéland | 6 juillet 2010

Avant qu’il ne soit trop tard…

Il est encore temps, pour quelques jours encore, de parler des vuvuzelas, ces trompettes sud-af’ au bourdonnement mélodieux qui ont envahi les stades à l’occasion de la coupe du monde de football.

Les amateurs de football, les journalistes, et tous ceux qui ont eu le malheur de regarder un match durant quelques secondes ont pu apprécier ce son cristallin inimitable…

Malheureusement, les petits occidentaux englués dans leur bon goût ont immédiatement demandé l’interdiction de ces trompettes qui avaient le malheur de leur déplaire, alors même que c’était tout l’intérêt de cette compétition, la première du genre en Afrique, de découvrir de nouvelles manières de célébrer ce sport.

Non contents de passer pour des emm… de première, les différents commentateurs ne se sont surtout pas rendus compte que la vuvuzela était un instrument traditionnel venu du fond des âges, un instrument parmi les plus beaux du monde, qui reflète à merveille l’âme de ce continent, et les liens privilégiés qu’entretiennent ses habitants avec la nature.

Parce qu’à la base, avant d’être une trompette en plastique fabriquée en Chine, une vuvuzela, c’est ça :

Baden-Powell souffle dans sa corne de Kudu

Baden-Powell souffle dans sa corne de Kudu, ou kuduzela

Publicités

Responses

  1. J’ai failli écrire un article du même genre… merci de l’avoir fait !

    • Merci pour le RT ! :-)===O (ceci est un essai de smiley-vuvuzela…)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :