Publié par : Goéland | 3 décembre 2012

La charité nous presse !

La bienheureuse Soeur Rosalie Rendu, seule sainte dont une école parisienne publique porte le nom, tant elle a marqué le quartier Mouffetard par sa charité. Que Mme Duflot se souvienne d'elle...

La bienheureuse Soeur Rosalie Rendu. Une avenue parisienne porte son nom, tant elle a marqué le quartier Mouffetard par sa charité. Que Mme Duflot se souvienne d’elle…

Je ne reviendrai pas en détail sur les propos de Cécile Duflot. Le Chafouin, et NM  l’ont très bien fait. Le Diocèse de Paris a également parfaitement présenté les nombreuses actions menées par les catholiques dans la capitale.

Je note tout de même plusieurs raisons de nous réjouir de cette prise de parole irréfléchie et franchement injurieuse pour l’Eglise et les chrétiens.

Tout d’abord, je remarque que dans l’imaginaire commun, on continue a associer l’Eglise à la charité, à la fraternité. Mme Duflot a même dit « L’Eglise fait partie des personnes morales… dans tous les sens du terme ! » D’habitude, les hommes politiques (de gauche souvent, mais aussi de droite) voient plutôt en l’Eglise un tenant d’un pseudo « ordre moral ». Pour une fois, on redonne son vrai sens à la morale, et ça fait du bien ! Et pour qu’un ministre EELV (c’est a dire le parti qui est le plus opposé a la vision de l’eglise sur tous les sujets de société – oui, je me sens plus proche des communistes que des verts) reconnaisse publiquement que l’Eglise est indissociable de la charité, c’est que c’est vraiment marquant !

Ensuite, plus politiquement, deux réflexions : je ne suis pas un farouche libéral  mais il me plait de voir que parfois, les hommes et femmes de gauche prennent conscience que l’Etat ne peut pas tout faire : c’est particulièrement vrai en terme de solidarité où des associations – Secours Catholique ou Populaire, Ordre de Malte ou Croix Rouge, Restos du Coeur ou Banque alimentaire…), font selon moi mille fois plus de bien que l’Etat, avec beaucoup moins de moyens (mais aussi avec quelques subventions naturellement).

Seconde remarque, pour reprendre les arguments d’Authueil – l’Eglise a voulu aller sur le terrain politique, elle est attaquée par des politiques et c’est normal. Faut-il que l’opposition de l’Eglise aux différents projets de reformes de la société soit efficace, pour que l’on prenne la peine de lui repondre ! Opposition au « mariage homo » pour l’instant, mais aussi à l’autorisation de recherches sur l’embryon et à l’euthanasie sous peu. Politiquement, les chrétiens étaient plus habitués au mépris, à être balayés d’un revers de la main…

Enfin, une bonne nouvelle plus spirituelle : Dieu a fait se lever un prophète parmi nous. Enfin une prophétesse. Oh, il ne l’a pas choisie réellement au sein de son peuple, même si Mme Duflot est catholique (membre de la Joc). Mais après tout, pourquoi Dieu devrait il se contenter de ceux qui vont a la messe tous les dimanches pour adresser des signes a son Eglise ? Mme Duflot a rappelé que la charité était le boulot de l’Église, son coeur de métier (avec l’Evangélisation et la liturgie).

Quoi de mieux pour nous réveiller en ce début d’avent (et aussi au début de Diaconia 2013), pour nous faire prendre conscience que la charité, ce n’est pas avant tout le boulot des pros de la solidarité, qu’il ne suffit pas de filer du fric aux assoc pour être charitable, mais qu’il faut aussi mettre ses mains dans le cambouis pour sortir nos frères de la misère. C’est ainsi qu’on ressemblera au Christ !

***

Sinon, cette affaire a permis à quelques  journaleux de publier des âneries. Mon coup de gueule du jour : cet article sur un blog du Monde. Je ne sais pas si la rédaction du Monde.fr est à blâmer pour ce genre de blog, mais on a une belle perle : une photo d’un beau bâtiment, à Paris, titré Séminaire de St Sulpice, source Wikipédia.

739px-P1020108_Paris_VI_Place_Saint-Sulpice_Ex_séminaire_de_Saint-Sulpice_reductwk-530x430

L’Eglise est riche, regardez les bâtiments qui lui appartenaient il y a plus d’un siècle et que l’Etat lui a confisqué !

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j’ai rarement vu un séminaire catholique qui arborait un drapeau français au-dessus de son entrée. Ah en fait, en se sortant un peu les doigts du… nez, en cherchant simplement « Séminaire St Sulpice » sur google par exemple, on réalise assez vite que ce n’est pas le séminaire St Sulpice, aujourd’hui situé à Issy-les-Moulineaux. Celui sur la photo, c’est l’ancien séminaire St Sulpice. Comme l’indiquait le nom de la photo trouvée par l’auteur sur Wikipédia : Paris VI Place Saint-Sulpice Ex séminaire de Saint-Sulpice.

Pour info, ce beau bâtiment, construit par l’Eglise en 1820, dont l’Etat a expulsé les séminaristes le 14 décembre 1905, est propriété du Ministère des Finances. Dommage pour le blogueur qui voulait taper sur l’Eglise. Et vivement que l’Etat ouvre ces magnifiques bâtiments aux SDF, toute la société y gagnera…

Expulsion

Expulsion des séminaristes de St Sulpice, ou quand l’Etat met les gens à la rue.

Publicités

Responses

  1. En tout cas, la ministre nous aura réveillés, si c’était nécessaire, et permis de dire rappeler tout ce que faisait l’Eglise, les catholiques en la matière. je me suis aussi fendu d’un billet sur le sujet


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :