Publié par : Goéland | 22 janvier 2013

Adnotatiuncula

Ce bon vieux Félix ne se doutait pas qu'on inventerait de nouvelles traductions...

Le pape est sur twitter. Depuis jeudi, il est même sur twitter en latin.

Petites notes d’humour…

Il faut saluer la belle traduction de « twitter » en latin : breviloquens, concis. Reprendre un vieux mot, employé déjà par Cicéron, pour désigner une toute jeune entreprise, c’est déjà laisser entendre que, aussi ingénieux que soit twitter, il n’y a pas grand chose de neuf sub sole

Malheureusement, les latinistes sont devenus rares. Même moi qui aime cette langue, et qui suis certainement le seul à avoir présenté le latin comme langue vivante à mes concours après une prépa HEC, il m’est impossible de lire en latin dans le texte. Même une simple phrase. Quant à ceux, vieux profs ou moines érudits, qui savent vraiment parler latin, ils ne sont pas sur twitter. Le community manager du Saint-Siège, approuvé au moins par le directeur de la salle de presse, ou par le pape lui-même, a ainsi choisi de perdre du temps à communiquer dans une langue que personne ne comprendra, et qui n’est pas vraiment adaptée au monde moderne. Je ne peux m’empêcher d’y voir une blague de geek catho. Un peu comme si la Nasa créait un compte en Klingon. Ou l’Université d’Oxford en sindarin ou en quenya.

Plus sérieusement, l’Eglise parle latin depuis 2000 ans.  Pour s’adresser à l’humanité toute entière, elle emploie une langue que personne ne parle. Encore une belle preuve d’humour, mais surtout une belle manière de montrer son universalité, de ne mettre personne en avant… Une manière aussi d’inciter les hommes à faire un effort de compréhension, un effort pour parler d’une seule voix par toute la terre, pour sortir un peu de la communication quotidienne, pour s’élever vers la Parole. Cela n’empêche cependant pas l’Eglise de se faire proche de tous, parlant toutes les langues, pour adresser son message à tous les peuples, à tous les hommes.

L’Eglise est une vieille dame qui parle en latin. Mais loin d’être morte, comme la langue qu’elle emploie, je la trouve bien vivante, et délicieusement malicieuse…

Advertisements

Responses

  1. erreur pour les concours : je connais un candidat qui a présenté le latin aux concours d’entrée des écoles de commerce l’année dernière et qui , hélas, recommence cette année. Et il lui arrive d’envoyer des SMS en latin

    • Il sort de prépa lettre peut-être ? Pour eux, ça a l’air toujours possible. Mais je suis certain d’avoir été le seul en 2004, parce que le responsable de mon centre d’examen avait être obligé d’appeler le centre national pour savoir quel sujet je devais prendre (ils ne s’ étaient pas rendu compte qu’un élève de prépa HEC pouvait choisir latin comme LV2)…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :