Publié par : Goéland | 16 juillet 2013

Il faut abolir l’esclavage !

Vous lisez Wikipédia de temps en temps ? Allez voir l’article Esclavage.

Les abandons d’enfants

L’esclavage touche historiquement les populations les plus fragiles et en premier lieu les enfants. Le sort de l’enfant abandonné le conduisait ainsi souvent à l’esclavage en Mésopotamie et plus tard en Grèce et à Rome. Dans ces deux dernières civilisations antiques, le droit d’exposition autorise l’abandon d’un enfant, le plus souvent devant un bâtiment public, un temple par exemple. L’enfant recueilli est soumis à l’arbitraire de son « bienfaiteur » et échappe rarement à l’esclavage.

Quand il n’est pas abandonné, l’enfant peut aussi être vendu. Des contrats de vente d’enfants, datant de la troisième dynastie d’Ur, indiquent que la pratique semble être répandue au sein des civilisations mésopotaniennes.

Des enfants non désirés par leurs parents pouvaient, dans l’Antiquité, être réduits en esclavage. Aujourd’hui, de futurs enfants, des embryons, « qui ne font plus l’objet d’un projet parental », peuvent être utilisés pour des recherches scientifiques. Ils deviennent un matériau vivant de laboratoire. Bref, ils sont des outils animés. C’est-à-dire, selon la définition d’Aristote, des esclaves.

Aujourd’hui, les députés du Pays des Droits de l’Homme™ ont fait faire à notre civilisation un retour en arrière de vingt siècles.

Les générations à venir nous jugeront durement…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :